Comment sauver un hibiscus trop arrosé ?

Les plantes d’hibiscus aiment pousser dans un sol marécageux. Mais cela fait de la plante une cible facile pour un arrosage excessif. Les plantes en pot sont plus sujettes à un arrosage excessif que celles en terre.

Un arrosage excessif et un mauvais drainage sont des raisons courantes pour une plante Hibiscus trop arrosée. Pour sauver une plante d’hibiscus trop arrosée, retirez la plante du sol, coupez les parties endommagées des racines et rempotez la plante. Arrosez la plante lorsque les 1 à 2 premiers pouces du sol sont secs pour l’empêcher.

Si votre plante mise à la terre a été trop arrosée, retirez les parties endommagées et déplacez la plante dans un endroit sec.

Ce guide vous fournira des connaissances approfondies sur les signes d’arrosage excessif, les moyens d’y remédier et le guide d’arrosage approprié.

Trop arroser une plante Hibiscus

De nombreux jardiniers commettent un excès d’eau par erreur, qu’ils soient expérimentés ou novices.

Comprendre la bonne fréquence d’arrosage et la quantité est de la plus haute importance si vous voulez que votre plante reste en bonne santé pendant longtemps.

Les plantes d’hibiscus sont des plantes qui aiment le soleil.

Puisqu’ils restent sous la lumière du soleil pendant 6 à 8 heures, ils auront besoin d’assez d’eau pour survivre.

Mais soyez prudent pendant la saison des pluies et les hivers.

Si la plante est à l’extérieur, réduisez les arrosages en cas de pluies fréquentes.

La pluie comblera sa demande en eau.

En hiver, l’hibiscus pousse lentement ou devient dormant.

Ici aussi, vous devez réduire les arrosages.

Il existe de nombreuses autres raisons derrière une plante Hibiscus trop arrosée.

Apprenons-les.

Quelles sont les raisons d’un hibiscus trop arrosé ?

L’arrosage dépend de beaucoup de facteurs.

Si vous ignorez ces facteurs et continuez à arroser occasionnellement, votre Hibiscus subira un arrosage excessif.

Vous trouverez ci-dessous quelques raisons courantes derrière la plante Hibiscus trop arrosée.

Arroser sans laisser sécher le sol

L’hibiscus a besoin de beaucoup d’eau car un sol sec peut forcer la plante à arrêter son processus de croissance et de floraison.

Mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas laisser le sol se dessécher.

En règle générale, laissez sécher au moins les 1 à 2 premiers centimètres du sol avant de les arroser ensuite.

Il s’applique à la fois aux plantes en terre et en pot.

Si vous ne laissez pas le sol s’assécher, les racines seront entourées d’eau et suffoqueront. Au fil du temps, la plante aura la pourriture des racines.

Lisez aussi : Comment arroser une plante d’hibiscus ? (Combien, à quelle fréquence et plus)

Mauvais drainage

Le sol doit avoir un bon équilibre entre drainage et rétention.

S’il se concentre uniquement sur la rétention de l’humidité, les racines suffoqueront avec l’eau.

La plante peut même présenter des signes de sous-arrosage et de mauvaise nutrition.

C’est parce que les racines ne pourront pas transmettre l’eau et les nutriments aux autres parties de la plante en raison de la suffocation.

Un conteneur sans trous de drainage est une autre raison.

Sans aucun trou de drainage, l’eau restera stagnante dans le sol.

Le sol et les racines resteront à nouveau humides et étouffés pendant longtemps et provoqueront un excès d’eau.

Vous ne videz pas la soucoupe à temps.

Si vous avez cultivé l’hibiscus dans des récipients et que vous l’avez gardé au-dessus d’une soucoupe, vérifiez la soucoupe et videz-la de temps en temps.

Si le pot se trouve au-dessus d’une mare d’eau, le sol absorbera l’eau de la soucoupe et restera humide pendant longtemps.

Au-delà de cela, si vous continuez à arroser normalement, cela entraînera un excès d’eau important.

  Les plantes d'hibiscus aiment-elles le marc de café? (Avantages et inconvénients)

Arrosage hors saison

L’hibiscus a besoin de beaucoup d’eau pour rester fort et en bonne santé pendant les mois de croissance.

L’hibiscus est plus arrosé pendant les hivers.

La plante ralentit son absorption d’eau.

Votre plante entrera en dormance en hiver si la zone est froide.

Et, il ralentira sa croissance si la zone est chaude.

A ce moment, la plante n’aura pas besoin d’eau comme au printemps ou en été.

Puisqu’ils deviendront lents ou dormants, ils n’utiliseront pas l’eau comme ils le faisaient pendant les mois de croissance.

Trop arroser entraînera un excès d’eau.

Cependant, vous ne pouvez pas arrêter d’arroser. Au lieu de cela, réduisez la fréquence.

A lire également : Tolérance de température Hibiscus : plage idéale + zones USDA

À quoi ressemble une plante Hibiscus trop arrosée ?

Lorsqu’une plante est trop arrosée, l’apparence est assez frustrante car les feuilles tombent et changent de couleur.

Pour comprendre si la plante subit un arrosage excessif ou non, la plante affichera certains symptômes :

Feuilles jaunes ou brunes

Un signe commun et évident est des feuilles jaunes ou brunes.

Cependant, c’est aussi un signe de submersion.

Mais chez ce dernier, les feuilles sont sèches et cassantes.

En cas d’arrosage excessif, les feuilles seront humides.

Lorsque les racines étouffent autant d’eau, elles ne parviennent pas à transmettre l’eau et les nutriments aux autres parties de la plante.

En conséquence, les feuilles jaunissent ou brunissent.

Les feuilles d’une plante Hibiscus trop arrosée sont épaisses et spongieuses de couleur jaune.

Lisez aussi : Pourquoi mes feuilles d’hibiscus jaunissent-elles ? (Causes + Correction)

Feuilles fanées

Comme les racines restent étouffées, l’eau n’atteint pas toutes les parties de la plante.

La plante souffrira de déshydratation et perdra l’énergie nécessaire pour se tenir droite.

Étant donné que cela peut également se produire lors d’un sous-arrosage, confirmez d’abord le problème.

Lisez aussi : Pourquoi les feuilles d’hibiscus sont-elles collantes ? (Causes + Comment réparer)

Sol qui ne sèche pas

Étant donné que les feuilles jaunes peuvent prêter à confusion, vérifiez le sol pour confirmer le problème.

Une plante Hibiscus trop arrosée aura des feuilles jaunes et brunes et un sol humide.

Pourriture des racines

Pour confirmer davantage le problème, vérifiez le système racine.

Si vous constatez que les racines sont brun foncé, molles et pâteuses, il est alors confirmé que la plante souffre d’un excès d’eau depuis longtemps.

Dans des conditions pires, les racines dégageront une odeur nauséabonde, indiquant la maladie de la pourriture des racines.

Quelle est la différence entre sur-arroser et sous-arroser ?

Comme mentionné précédemment, certains signes d’arrosage excessif sont les mêmes que ceux d’un sous-arrosage.

Mais, si vous n’identifiez pas le vrai problème et ne donnez pas à la plante le traitement opposé, vous tuerez votre plante.

Ne vous inquiétez pas, car nous avons différencié les signes d’une plante Hibiscus trop arrosée et sous-arrosée afin que vous ne commettiez aucune erreur.

Signes de sous-eau Signes de sur-arrosage
Feuilles décolorées Feuilles jaunes ou brunes
Feuilles sèches et croustillantes tournées vers le haut Sol détrempé
Sol sec et dur Feuilles épaisses et spongieuses
Feuilles cassantes Sol dégageant une odeur nauséabonde
Œdème, bosses brunes dues à l’accumulation d’eau.
Ce tableau montre la différence entre les signes de sur-arrosage et de sous-arrosage.

Comment sauver une plante Hibiscus trop arrosée ?

Si votre plante Hibiscus est trop arrosée, il est essentiel de régler le problème au plus vite.

Si le problème est pris au stade initial, il y a de fortes chances de reprise.

Vous pouvez préciser le problème dès la première étape en observant la plante et en identifiant quotidiennement ses signes.

Pour les plantes en pot :

  • Vérifiez la soucoupe et les trous de drainage : Videz la soucoupe rapidement si votre plante en pot se tient au-dessus de la soucoupe. Jetez un œil aux trous de drainage pour vérifier s’il y a des blocages.
  • Arrêtez d’arroser : Vérifiez le sol plus souvent. S’il ne se dessèche pas même après 2-3 jours, arrêtez d’arroser la plante. Déplacez-le vers un endroit plus lumineux pour faciliter la perte d’humidité rapide.
  • Vous pouvez également aérer un peu le sol pour augmenter la circulation de l’air. Cela peut donner de l’air au sol intérieur pour qu’il sèche plus rapidement.
  • Sortez la plante : Une fois que vous avez vérifié que votre plante est trop arrosée, il est temps de la sauvegarder. Tout d’abord, tapotez les bords du récipient pour ameublir le sol. Ensuite, retournez-le pour retirer la plante. Vous n’avez pas à faire d’effort supplémentaire avec des bêches ou des fourches car la plante sortira à l’aise en raison du sol humide.
  • Jetez un oeil aux racines: Une fois que vous avez exposé les racines, retirez la saleté des racines à l’aide d’une brosse. Vérifiez les racines pour déterminer l’étendue des dégâts. Veuillez ne pas laver les racines car elles sont déjà mouillées. Si les racines ont été trop arrosées pendant une courte période, les racines seront fermes, blanches et saines. Mais, si les racines sont brunes et pâteuses, la plante souffre d’un excès d’eau depuis longtemps et pourrit.
  • Retirez les parties endommagées de la plante : Une fois que vous avez remarqué les racines endommagées, vous devez les couper. Les laisser rester propagera le champignon de la pourriture des racines et endommagera toutes les racines. Vous pouvez également vous débarrasser des feuilles jaunes. Cela améliorera l’apparence de la plante.
  • Rempoter la plante : Si votre plante est en pot, prenez un récipient frais et utilisez de la terre propre. Les anciens seront contaminés par le champignon de la pourriture des racines. Cependant, si les racines n’ont pas encore commencé à pourrir et sont encore blanches et fermes, vous pouvez utiliser l’ancienne terre. Laissez le sol sécher. N’arrosez pas la plante jusqu’à ce que le sol sèche.
  Quel type de sol une plante d'hibiscus aime-t-elle? (+Meilleur mélange de sol)

Pour rempoter une plante pourrie des racines :

  • Prenez un nouveau récipient et remplissez-le avec le terreau idéal. Assurez-vous que le sol peut drainer et retenir bien.
  • Remplissez la moitié du récipient avec de la terre.
  • Faites un trou au centre et placez-y la plante.
  • Couvrez les racines et entourez la base de la plante avec le mélange de terre restant.
  • Arrosez la plante avec peu d’eau pour l’humidifier.
  • Les premiers jours, soyez très prudent lors de l’arrosage. Arrosez moins et vérifiez le sol.
  • Mais assurez-vous de ne pas assécher tout le sol. Cela donnera lieu à d’autres problèmes.
  • Une fois que la plante récupère, commencez l’arrosage normal. N’arrosez pas tant que les 1 à 2 premiers centimètres du sol ne sont pas secs.
  • Au fil du temps, la plante aura l’air en bonne santé et développera même des fleurs.

Pour les plantes mises à la terre à l’extérieur :

  • Vérifiez le sol et arrêtez l’irrigation si le sol est humide.
  • Aérer le sol pour améliorer la circulation de l’air. Cela aidera à la perte d’humidité rapide.
  • Laissez la plante avoir un peu de lumière solaire partielle.
  • Creusez le sol autour de la base de la plante et exposez les racines pour vérifier l’étendue des dégâts.
  • Si les racines sont blanches, ne vous inquiétez pas trop. La plante a souffert d’un excès d’eau pendant très peu de temps et se rétablira rapidement si elle reçoit suffisamment de lumière.
  • Commencez l’arrosage normal lorsque les 1 à 3 pouces supérieurs du sol ont séché.
  • Mais, si les racines sont brun foncé, déterrez la plante pour enlever les racines endommagées.
  • Plantez l’hibiscus dans un autre endroit sec. Assurez-vous qu’il reçoit une lumière solaire partielle ou tachetée pendant plusieurs heures.
  • La plante étant stressée, ne l’exposez pas à la lumière directe du soleil. Attendez que la plante guérisse.
  • Pour améliorer le drainage, ajoutez quelques ingrédients drainants comme sable, perliteou du gypse au sol avant la plantation.
  • Assurez-vous que la plante ne subit aucun stress. Ne fertilisez pas maintenant. Attendez que la plante se soit rétablie.
  10 idées de jardins pollinisateurs

A lire aussi :

  • Comment arroser une plante d’hibiscus? (Combien, à quelle fréquence et plus)
  • Quel type de sol une plante d’hibiscus aime-t-elle? (+Meilleur mélange de sol)
  • L’hibiscus peut-il tolérer le froid? (+Soins d’hiver)

Comment éviter le sur-arrosage ?

  • Utilisez un sol bien drainé. Une bonne recommandation est de 2 parts de tourbe, 2 parts solet une partie de perlite ou alors vermiculite. Vous pouvez également ajouter du compost pour augmenter la rétention et la nutrition.
  • N’arrosez pas la plante tant que les 1 à 2 premiers centimètres du sol ne sont pas secs.
  • Si votre plante est à l’ombre, déplacez-la dans un endroit ensoleillé pour laisser le sol sécher après l’arrosage.
  • Aérer le sol autour de la base de la plante (pas à la base de la plante) parfois pour augmenter le débit d’eau et le débit d’air.
  • Évitez d’arroser les plantes d’extérieur pendant la saison des pluies.
  • Pour les plantes en pot, vérifiez les trous de drainage et la taille des trous.
  • S’il y a une soucoupe sous la casserole, videz-la de temps en temps. Ne laissez jamais le pot reposer au-dessus d’une mare d’eau.
  • Arrêtez d’arroser dès que vous constatez des symptômes d’arrosage excessif. Cela empêchera la plante d’avoir la pourriture des racines.

Lisez aussi : Quel type de pot convient le mieux à l’hibiscus ? (Taille, matériel et plus)

Comment arroser la plante Hibiscus ?

Les plantes d’hibiscus sont des plantes qui aiment l’humidité et qui appartiennent aux régions tropicales comme les îles du Pacifique et l’Asie.

Sans suffisamment d’eau, la plante ne survivra pas longtemps.

  • Lorsque vous arrosez la plante, vous devez également mouiller les racines. Les racines mesurent 6 pouces de long. L’eau doit atteindre cette profondeur.
  • S’il s’agit d’une plante en pot, arrosez-la jusqu’à ce que l’excédent s’écoule des trous de drainage. Les trous de drainage sont indispensables.
  • Si la plante est dans le sol, créez un puits peu profond autour de la base de la plante pour déterminer la pénétrabilité du sol.
  • Le sol doit toujours rester humide, pas détrempé ou mouillé. Avant d’arroser, vérifiez toujours le sol et arrosez-le lorsque les 1 à 2 pouces supérieurs sont secs.
  • La fréquence d’arrosage dépend des saisons. En été, arrosez la plante quotidiennement. Parfois, il faudra 2 arrosages par jour. Mais encore une fois, n’oubliez pas de vérifier le niveau d’humidité.
  • Étant donné que la plante reste en dormance ou pousse lentement en hiver, réduisez la fréquence. Les risques d’arrosage excessif augmentent pendant le froid. Cependant, vous ne pouvez pas arrêter d’arroser même si la plante entre en dormance. Vérifiez toujours le niveau d’humidité avant d’arroser.

Dernières pensées

Comme l’hibiscus aime beaucoup l’eau, il est très facile d’arroser excessivement cette plante. Ils ont besoin d’assez d’eau au printemps et plus en été lorsqu’ils produisent des fleurs ou sont à l’extérieur.

Vous devez être prudent lorsque vous gérez vos habitudes d’arrosage, en particulier pendant les pluies et l’hiver. Évitez d’arroser pendant les pluies fréquentes si votre plante est à l’extérieur. En hiver, réduisez la fréquence.

Vérifiez toujours le niveau d’humidité avant d’arroser. Il économise beaucoup et empêche l’arrosage excessif et la pourriture des racines. Lorsque vous avez déjà trop arrosé votre plante, nourrissez-la avec soin pour lui redonner vie.

Référence: Wikipédia, ASPCA, Centre agricole de l’Université d’État de Louisiane, Société américaine des sciences horticoles, Hibiscus tropical par Texas A&M University, Sciencedirect.