Comment faire pousser et prendre soin de Monstera Obliqua

L’une des plantes les plus faciles à cultiver à l’intérieur est Monstera obliqua, un cultivar de l’usine de fromage suisse. Cette plante d’intérieur rustique peut tolérer un large éventail de conditions et ajoute un accent intéressant à n’importe quelle pièce.

Avec un peu de soin, votre Monstera s’épanouira et grandira magnifiquement ! Lisez la suite pour obtenir des conseils sur la façon de cultiver et d’entretenir votre Monstera obliqua.

Faits sur les plantes

Nom scientifique Monstera obliqua
Noms communs Usine de fromage suisse
Famille Aracées
Type de plante Plante d’appartement
Hauteur et largeur 4 pieds de haut (intérieur), 6-10 pieds de haut (extérieur)
Origine Amérique centrale et du sud
Couleurs des fleurs N / A
Couleur du feuillage Vert foncé
Exposition au soleil Lumière indirecte du soleil
Type de sol et pH Sol bien drainé (comme la tourbe ou la pierre ponce)
Caractéristiques spéciales Extrêmement rare, préfère les conditions humides

Comment faire pousser Monstera Obliqua

Originaire des forêts tropicales d’Amérique centrale et du Sud, le Monstera obliqua est une plante tropicale connue pour ses grandes feuilles profondément lobées.

Si vous cherchez à ajouter une touche tropicale à votre maison, alors c’est la plante qu’il vous faut ! Voici tout ce que vous devez savoir sur la culture de Monstera obliqua.

Monstera obliqua fait mieux dans une lumière vive et indirecte. Si vous ne pouvez pas le fournir, il est préférable de le faire pousser sous des lampes fluorescentes. Il préfère une humidité élevée, alors vaporisez-le régulièrement ou placez-le sur un plateau de galets. Arrosez lorsque le centimètre supérieur du sol est sec au toucher. Laissez le sol sécher un peu entre les arrosages. Fertiliser mensuellement avec un engrais équilibré pendant la saison de croissance.

Voici d’autres astuces pour le cultiver !

Propagation

L’un des moyens les plus simples de propager un M. obliqua est par boutures de tiges. À l’aide d’un couteau bien aiguisé ou d’une paire de ciseaux, prélevez une coupe de 6 à 8 pouces d’une tige saine et retirez les feuilles du bas.

Trempez l’extrémité coupée de la tige dans de l’hormone d’enracinement, puis plantez-la dans un terreau bien drainé. Arrosez doucement la terre et placez le pot dans un endroit chaud et humide. Gardez le sol humide mais pas détrempé, et dans 4 à 6 semaines, vous devriez voir une nouvelle croissance.

Une fois votre M. obliqua s’est enracinée et a commencé à produire de nouvelles feuilles, vous pouvez la transplanter dans un pot plus grand. Assurez-vous de choisir un pot qui n’est que légèrement plus grand que l’actuel, car les plantes Monstera préfèrent être légèrement enracinées. Arrosez régulièrement et fertilisez mensuellement pendant la saison de croissance. Avec des soins appropriés, votre M. obliqua prospérera pendant de nombreuses années.

Sol

M. obliqua préfère un climat humide et un sol riche et bien drainé. Le sol idéal pour la plante doit être meuble et sablonneux, avec un contenu organique élevé. La perlite est une bonne option, tout comme la fibre de coco.

Un bon drainage est essentiel, car la plante ne tolère pas l’eau stagnante. Il est important d’arroser régulièrement cette plante grimpante verte, car elle perdra rapidement ses feuilles si le sol devient trop sec.

Taille

M. obliqua est une vigne à croissance rapide qui peut rapidement devenir ingérable si elle n’est pas taillée. Cependant, une taille régulière est essentielle pour maintenir la santé de la plante et encourager une nouvelle croissance.

Le meilleur moment pour tailler M. obliqua est au printemps, avant le début de la nouvelle croissance. Tout d’abord, coupez les feuilles mortes ou mourantes. Ensuite, coupez toutes les vignes longues ou longues, en les coupant à une longueur d’environ 12 pouces.

  Signification et symbolisme de la fleur de dahlia

Enfin, retirez les feuilles malades ou endommagées. En gardant votre plante de coureur bien taillée, vous encouragerez une croissance saine et éviterez les problèmes potentiels sur la route.

Rempotage et repiquage

M. obliquas sont généralement faciles à entretenir et font d’excellentes plantes d’intérieur. Cependant, ils peuvent devenir rapidement liés au pot, il est donc important de les signaler tous les un à deux ans.

Lors du rempotage, choisissez un pot qui n’est qu’une taille plus grande que le pot actuel. Ces plantes préfèrent un sol bien drainé et humide, alors assurez-vous d’utiliser un terreau contenant de la mousse de tourbe ou de la fibre de coco.

Le repiquage peut être effectué à tout moment de l’année, mais il est préférable de le faire au printemps ou en été lorsque la plante est en croissance active.

Comment prendre soin de Monstera Obliqua

Les M. obliqua est une plante à croissance rapide et peut rapidement devenir envahie si elle n’est pas correctement entretenue. Lors de l’entretien de cette plante, il est important de lui donner beaucoup d’espace pour pousser.

Il doit être planté dans un terreau bien drainé et conservé dans une zone avec une lumière vive et indirecte.

Voici quelques conseils supplémentaires pour prendre soin de cette plante.

L’eau

La plante pousse mieux dans des environnements humides et ne tolère pas bien la sécheresse. Lors de l’arrosage M. obliquail est important d’utiliser de l’eau tiède et d’arroser la plante à la base des feuilles et non par le haut.

Les racines de la plante doivent être maintenues humides, mais pas mouillées. Un arrosage excessif peut faire jaunir et tomber les feuilles.

Lumière du soleil

M. obliqua prospère dans les environnements chauds et humides et préfère la lumière vive et indirecte. La lumière directe du soleil peut brûler les feuilles, il est donc important de trouver un endroit qui reçoit une lumière vive sans être en plein soleil.

Si vous avez du mal à trouver le bon endroit dans votre maison, vous pouvez essayer de placer la plante près d’une fenêtre orientée à l’est ou à l’ouest.

Lorsque vous choisissez le bon emplacement pour cette plante, rappelez-vous qu’il est également important de soutenir les vignes pendant leur croissance. Vous pouvez le faire en tuteurant la plante ou en l’attachant à un treillis ou à un autre support.

Température et humidité

La température idéale pour le monstera obliqua se situe entre 65 et 75 degrés Fahrenheit. La plante préfère les niveaux d’humidité élevés et doit être brumisée régulièrement pour maintenir un environnement humide.

Maintenir les niveaux de température et d’humidité appropriés pour vos plantes d’intérieur peut sembler une tâche ardue, mais cela n’a pas à l’être. En prenant quelques mesures simples, vous pouvez créer un environnement idéal pour que vos plantes prospèrent.

Surveillez régulièrement les conditions. Cela peut être fait avec un simple thermomètre et hygromètre.

Ces appareils vous permettront de suivre les niveaux de température et d’humidité dans votre maison afin que vous puissiez faire les ajustements nécessaires. En surveillant les conditions et en apportant les modifications nécessaires, vous pouvez vous assurer que vos plantes rares ont toujours l’environnement idéal pour la croissance.

Assurez-vous de fournir un récipient avec des trous de drainage adéquats. Les plantes gorgées d’eau sont plus sensibles aux maladies fongiques et aux ravageurs. Deuxièmement, essayez de maintenir une température constante. Une baisse soudaine de la température peut choquer les plantes et les faire entrer en dormance.

Troisièmement, augmentez l’humidité en vaporisant les feuilles ou en plaçant les pots sur un plateau de galets rempli d’eau. Vous pouvez également simplement utiliser un humidificateur pour fournir l’humidité nécessaire à cette plante délicate. Certaines personnes le cultivent même dans la salle de bain !

  5 meilleures plantes compagnes pour les cloches de corail que vous pouvez cultiver ensemble

Monstera obliqua est une plante relativement facile à entretenir et constitue un excellent ajout à toute jungle intérieure.

Engrais

Fertiliser votre M. obliqua avec les nutriments nécessaires est important pour maintenir sa santé et sa vigueur. Le meilleur moment pour fertiliser est pendant la saison de croissance de ce cultivateur lent, qui s’étend du printemps à l’automne.

Pendant ce temps, vous devez fertiliser votre plante toutes les deux semaines avec un engrais équilibré contenant de l’azote, du phosphore et du potassium. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant sur la quantité d’engrais à utiliser, car une trop grande quantité peut endommager les racines et les feuilles de votre plante.

De plus, c’est une bonne idée de rincer le sol autour de votre Monstera obliqua avec de l’eau tous les six mois pour éliminer toute accumulation de sels d’engrais. En suivant ces conseils simples, vous pouvez garder votre M. obliqua en bonne santé et à son meilleur.

Ravageurs et maladies

Monstera obliqua est une plante rustique qui peut tolérer un large éventail de conditions environnementales. Cependant, il est sensible à plusieurs ravageurs et maladies courants. Ceux-ci comprennent les pucerons, les cochenilles, les aleurodes, les tétranyques, les thrips, les cochenilles, les maladies des taches foliaires, la pourriture des racines et la pourriture de la tige.

Pour aider à prévenir ces problèmes, il est important de choisir une plante saine provenant d’une source fiable. De plus, des soins appropriés (y compris un arrosage et un éclairage appropriés) sont essentiels. Si vous remarquez des problèmes avec votre plante, isolez-la des autres plantes et contactez un professionnel pour obtenir de l’aide.

Pucerons et cochenilles

Les pucerons et les cochenilles sont deux des ravageurs les plus courants qui attaquent les plantes d’intérieur. Les deux ravageurs sont de petits insectes au corps mou qui se nourrissent en suçant le jus des plantes. Les pucerons sont généralement verts ou noirs, tandis que les cochenilles sont blanches ou grises.

Bien qu’ils puissent sembler inoffensifs, ces parasites peuvent causer de graves dommages à vos plantes. Les pucerons et les cochenilles peuvent propager des maladies et leur alimentation peut endommager les feuilles et les tiges des plantes.

Aleurodes

Les aleurodes sont de petits insectes ailés qui infestent généralement les plantes d’intérieur. Ils sont attirés par les feuilles des plantes, où ils se nourrissent de la sève. Cette alimentation peut endommager la plante et faire jaunir ou blanchir les feuilles. Les aleurodes peuvent également propager des maladies d’une plante à l’autre.

Afin de contrôler les aleurodes, il est important d’inspecter régulièrement vos plantes et d’enlever tous les insectes que vous trouvez. Vous pouvez également traiter vos plantes avec un insecticide.

Tétranyques et thrips

Les tétranyques et les thrips sont des parasites courants qui peuvent infester les plantes d’intérieur. Ces minuscules créatures se nourrissent de la sève des plantes, provoquant le jaunissement et le flétrissement des feuilles. Dans les cas graves, ils peuvent même tuer une plante.

Les acariens et les thrips sont difficiles à contrôler une fois qu’ils sont établis, il est donc important de prendre des mesures préventives pour les empêcher de s’implanter en premier lieu. La meilleure façon de le faire est d’inspecter les nouvelles plantes avant de les introduire dans la maison et de mettre en quarantaine celles qui montrent des signes d’infestation.

Une fois qu’une plante est infestée, il peut être difficile de se débarrasser des parasites. Souvent, la meilleure chose à faire est de se débarrasser de la plante et de recommencer avec une nouvelle.

  Arrosage des plantes de serpent: à quelle fréquence et combien

Cochenilles

Les cochenilles sont de très petits ravageurs qui passent souvent inaperçus jusqu’à ce qu’ils aient causé des dommages à une plante. Ils se nourrissent en suçant la sève des feuilles, des tiges et des racines des plantes, ce qui peut affaiblir la plante et la rendre plus sensible aux maladies. Les cochenilles peuvent également produire une sève collante appelée miellat, qui peut attirer d’autres ravageurs et provoquer la croissance de moisissures sur la plante.

Il existe plusieurs façons de lutter contre les cochenilles, notamment la lutte mécanique, la lutte culturale et la lutte chimique. La lutte mécanique consiste à éliminer les insectes à la main ou avec une brosse.

La lutte culturale consiste à modifier les conditions de croissance pour rendre la plante moins attrayante pour les cochenilles. La lutte chimique consiste à utiliser des insecticides, même des options organiques comme l’huile de neem, pour tuer les insectes.

Maladies des taches foliaires

Les maladies des taches foliaires sont des problèmes courants qui peuvent affecter une grande variété de plantes d’intérieur. Ces maladies sont causées par des champignons ou des bactéries qui infectent les feuilles, entraînant de petites taches qui peuvent éventuellement se propager pour couvrir toute la feuille. Les maladies des taches foliaires peuvent également provoquer le jaunissement ou la chute prématurée des feuilles.

Bien qu’il n’existe aucun moyen garanti de prévenir ces maladies, certaines mesures peuvent être prises pour réduire le risque. Il s’agit notamment d’arroser tôt dans la journée, d’éviter les arrosages aériens et d’enlever les feuilles affectées dès que possible.

Pourriture des racines et pourriture des tiges

La pourriture des racines et des tiges est deux des problèmes les plus courants qui peuvent affliger les plantes d’intérieur. Les deux maladies sont causées par des champignons qui attaquent les tissus végétaux, provoquant leur décomposition. Les symptômes de la pourriture des racines comprennent le jaunissement des feuilles, le flétrissement et le retard de croissance.

La pourriture de la tige se manifeste généralement par des lésions brunes ou noires sur la tige, ce qui peut éventuellement provoquer l’effondrement de la tige. Si elles ne sont pas traitées, les deux maladies peuvent rapidement tuer une plante.

La meilleure façon de prévenir la pourriture des racines et des tiges est de fournir un bon drainage à vos plantes et de ne les arroser que lorsque le sol est sec.

Si votre plante est déjà infectée, vous pourrez peut-être la sauver en coupant les tissus affectés et en améliorant son drainage. Cependant, il est important d’agir rapidement, car ces maladies peuvent se propager rapidement.

Variétés et cultivars communs

Le genre Monstera comprend un certain nombre de plantes à fleurs originaires des régions tropicales des Amériques. Au sein de ce genre, il existe une grande variation dans l’apparence et l’habitude. Bien sûr, le plus populaire est M. obliqua. Les autres types populaires de Monstera incluent :

  • Monstera adansonii
  • Monstera deliciosa

Ces plantes ressemblent à d’autres de la famille des Araceae tant par leur habitat naturel (Amérique centrale et Amérique du Sud, dont le Pérou, la Bolivie, le Costa Rica, etc.) que par leurs conditions de croissance idéales en intérieur.

Il existe plusieurs cultivars différents de Monstera obliquadont la forme et la taille des feuilles varient.

Certains des cultivars les plus populaires incluent «Variegata» et «Albo-variegata», qui ont des feuilles panachées avec des stries ou des taches blanches.

Quel que soit le cultivar, Monstera obliqua est une plante facile à entretenir qui constitue un ajout remarquable à toute maison ou jardin.

Conclusion

Si vous êtes à la recherche d’une belle plante nécessitant peu d’entretien à ajouter à votre maison, M. obliqua est une excellente option. Avec juste un peu de soin, cette plante peut devenir grande et luxuriante en un rien de temps.

Prêt à commencer à magasiner pour votre nouvelle usine ? Vous pouvez acheter des plantes dans de nombreuses pépinières ainsi que sur des sites de collection et des sites Web spécialisés comme eBay, Etsy, etc.

Suivez ces conseils simples pour commencer à cultiver votre propre Monstera obliqua aujourd’hui!

*image par soniabonetruiz/depositphotos