Comment faire pousser et entretenir des plantes de bégonia tubéreux

Les bégonias tubéreux sont l’une des plantes à fleurs les plus populaires, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Ils viennent dans une large gamme de couleurs, ils sont relativement faciles à entretenir et ils fleurissent abondamment du début de l’été jusqu’à l’automne.

Si vous envisagez d’ajouter quelques bégonias tubéreux à votre jardin cette année, voici tout ce que vous devez savoir sur la culture et l’entretien des bégonias.

Faits sur les plantes

Incluez toujours une table de faits comme ci-dessous exemple et format :

Nom scientifique Bégonia Tuberhybrida
Noms communs Bégonias tubéreux, bégonias hybrides
Famille Bégoniacées
Type de plante Plante d’appartement
Hauteur et largeur 12-18″ de large, 6-12″ de haut
Origine Amérique du Sud tropicale et Afrique australe
Couleurs des fleurs Rouge, blanc, jaune, rose, saumon
Couleur du feuillage Vert moyen
Exposition au soleil Lumière indirecte filtrée
Type de sol et pH Sol bien drainé
Caractéristiques spéciales Large choix de couleurs, prospérer à l’ombre, bon contenant ou plantes à massifs

Comment faire pousser des bégonias tubéreux

Les plantes de bégonia tubéreux doivent être plantées dans un sol bien drainé dans un endroit partiellement ensoleillé. Ils peuvent être plantés directement dans le sol ou dans des conteneurs.

Si vous les plantez dans des conteneurs, assurez-vous que les pots ont des trous de drainage pour permettre à l’excès d’eau de s’échapper.

Les tubercules doivent être plantés côté non ramifié vers le bas à environ 2 pouces de profondeur. Une fois qu’ils ont été plantés, arrosez-les bien et continuez à les arroser régulièrement, en gardant le sol humide mais pas détrempé. Les plantes sortiront en 2 à 3 semaines.

Propagation

Les fleurs de bégonia tubéreux sont l’une des plantes à fleurs les plus populaires. Ils se propagent facilement à partir de boutures de tiges ou de feuilles prélevées sur la plante mère. C’est une bonne idée de prélever des boutures de la plante mère à la fin de l’été ou au début de l’automne, après qu’elle ait fini de fleurir pour la saison.

La première étape consiste à prélever des boutures sur la plante mère. Vous aurez besoin d’un couteau bien aiguisé ou d’une cisaille de jardin pour cela. Coupez des boutures de tige ou de feuille de 4 à 6 pouces de la plante mère, en vous assurant d’inclure un nœud (le point où les feuilles sont attachées à la tige). Placez les boutures dans un récipient propre rempli d’eau.

Remplissez un récipient de plantation avec du terreau stérile. Bien mouiller le mélange puis laisser égoutter. Faites un petit trou au centre du terreau avec votre doigt.

Retirez délicatement chaque bouture du récipient d’eau et insérez-la dans le trou du terreau, en vous assurant qu’au moins un nœud est enfoui sous la surface du mélange.

Appuyez fermement sur le terreau autour de chaque bouture. Arrosez bien et placez-le dans un endroit lumineux et indirect. Gardez le sol humide mais pas détrempé pendant l’enracinement.

Une fois que vos boutures sont enracinées et que de nouvelles pousses apparaissent, vous pouvez les repiquer dans des pots individuels remplis de terreau frais. Laissez le sol sécher un peu entre les arrosages.

Fertilisez vos plantes toutes les 2-3 semaines avec un engrais soluble dans l’eau formulé pour les plantes à fleurs. Deadhead a passé des fleurs régulièrement pour encourager la floraison continue.

Sol

Le terreau est l’une des choses importantes que vous devez savoir quand il s’agit de prendre soin des bégonias.

Heureusement, les bégonias tubéreux sont relativement faciles à entretenir, mais l’une des choses les plus importantes à garder à l’esprit est qu’ils ont besoin d’un sol bien drainé pour prospérer.

Les tubercules de bégonia pourriront s’ils sont autorisés à s’asseoir dans un sol gorgé d’eau, il est donc important de s’assurer que le sol que vous utilisez se draine bien. Une façon de le faire est de mélanger de la perlite ou du sable avant la plantation.

Une autre option consiste à planter vos bégonias dans des plates-bandes surélevées ou des pots avec des trous de drainage. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, assurez-vous simplement que les racines de vos plantes ne reposent jamais dans l’eau.

En plus d’être bien drainé, le sol idéal pour les bégonias tubéreux doit également être meuble et limoneux. Cela aidera les racines de la plante à s’étendre et à s’établir rapidement.

  Les feuilles des plantes de serpent jaunissent : 5 raisons et comment y remédier

Une bonne façon d’y parvenir est de mélanger de la matière organique comme du compost ou de la mousse de tourbe sèche aux plantes vivaces. Vous pouvez également ajouter un engrais à libération lente au sol avant la plantation pour donner un coup de pouce à vos bégonias.

Taille

Si vous avez des bégonias tubéreux et que vous voulez les garder sous leur meilleur jour, vous devrez les tailler légèrement.

La première étape consiste à comprendre quand tailler vos bégonias. Vous voudrez attendre la fin de la saison de floraison, donc à tout moment, de la fin de l’automne au début de l’hiver. Cela donnera à la plante une chance de se reposer et de récupérer avant de produire une nouvelle croissance au printemps.

Maintenant que vous savez quand tailler, il est temps de passer aux choses sérieuses. Commencez par couper la tige principale de la plante d’environ la moitié. Ensuite, coupez les tiges latérales d’environ un tiers.

Une fois que vous avez fait cela, secouez ou brossez les feuilles mortes ou les fleurs fanées. Et c’est tout! Quelques coupes rapides et vos bégonias tubéreux seront comme neufs.

Deadhead a passé des fleurs régulièrement pour encourager la floraison continue. Pour la tête morte, il suffit de casser la tige juste en dessous de la fleur épuisée. Lorsque l’automne arrive, déterrez les tubercules et rangez-les à l’intérieur pendant l’hiver afin qu’ils puissent repousser au printemps suivant.

Rempotage et repiquage

Les bégonias tubéreux sont généralement décrits comme des plantes à floraison estivale, mais ils peuvent en fait fleurir toute l’année s’ils sont cultivés à l’intérieur.

Que vous cultiviez votre bégonia à l’intérieur ou à l’extérieur, vous voudrez le rempoter ou le transplanter à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avant le début de la nouvelle croissance. Cela donnera à la plante le temps de s’adapter à son nouveau pot ou à son nouvel emplacement et de s’établir avant de devoir commencer à produire de nouvelles feuilles et fleurs.

Si votre bégonia tubéreux commence à avoir l’air à l’étroit dans son pot ou s’il n’a pas été rempoté depuis quelques années, il est probablement temps pour un nouveau pot de terre. Lors du rempotage, choisissez un pot qui n’a qu’une taille de plus que le pot actuel – les bégonias n’aiment pas être transplantés dans des pots trop grands. Les bégonias préfèrent également les pots en argile aux pots en plastique, car ils offrent un meilleur drainage.

Commencez par sortir votre bégonia de son pot actuel et secouez doucement tout excès de saleté des racines. Ensuite, remplissez votre nouveau pot avec du mélange d’empotage Begonia frais – ce mélange est formulé spécifiquement pour les bégonias tubéreux et aidera à assurer un drainage et une aération optimaux. Si vous ne trouvez pas de terreau Begonia, vous pouvez utiliser du terreau ordinaire mélangé à de la perlite ou du sable.

Une fois que votre pot est rempli de terreau frais, placez votre bégonia au centre du pot et remplissez autour des racines avec plus de mélange. Appuyez doucement sur le mélange autour des racines pour éliminer les poches d’air.

Arrosez bien votre plante en vous assurant que l’eau s’écoule du fond du pot. Vous devrez peut-être arroser votre plante plus fréquemment que d’habitude pendant les premières semaines après le rempotage, car le terreau Begonia a tendance à sécher plus rapidement que le terreau ordinaire.

La transplantation d’un bégonia tubéreux est similaire au rempotage – la principale différence est qu’avec la transplantation, vous déplacez la plante vers un nouvel emplacement plutôt que de simplement lui donner un pot de terre frais.

Lors de la transplantation à l’extérieur, choisissez un endroit partiellement ensoleillé ou ombragé – trop de soleil peut provoquer des brûlures des feuilles sur les bégonias. Comme pour le rempotage, le repiquage doit être effectué à la fin de l’hiver ou au début du printemps avant le début de la nouvelle croissance.

Commencez par creuser un trou deux fois plus large que la motte mais pas aussi profond. Vous voulez que le haut de la motte soit au même niveau (ou légèrement plus haut) que le sol environnant afin que l’eau ne s’accumule pas autour de la base. de la plante quand il pleut.

Retirez soigneusement votre plante de son emplacement actuel, en veillant à ne pas trop déranger la motte de racines. Placez votre plante dans le trou et remblayer autour avec de la terre indigène. Arrosez bien et paillez autour de la base de la plante.

  Terreau pour plantes araignées (Chlorophytum comosum) : ce que vous devez savoir

Comment prendre soin des bégonias tubéreux

Les bégonias tubéreux sont des plantes nécessitant peu d’entretien, mais il y a quelques choses que vous devez faire pour vous assurer qu’ils prospèrent. Voici quelques conseils d’entretien du bégonia tubéreux.

Eau

Les bégonias doivent être maintenus constamment humides, mais veillez à ne pas trop les arroser. La meilleure façon de savoir si votre bégonia a besoin d’eau est de planter votre doigt dans le sol ; s’il semble sec à plus d’un pouce sous la surface, il est temps d’arroser.

Gardez le sol uniformément humide, mais pas détrempé. Laissez sécher les premiers centimètres du sol avant d’arroser à nouveau. Les bégonias sont sensibles à la pourriture des racines, un bon drainage est donc essentiel.

Lumière du soleil

Les bégonias tubéreux sont originaires d’Amérique centrale et du Sud et prospèrent dans des conditions ombragées et humides. Dans leur habitat naturel, ces fleurs poussent sous la canopée des arbres de la forêt tropicale, où elles reçoivent la lumière du soleil filtrée tout au long de la journée.

Lorsqu’ils sont cultivés à l’intérieur, les bégonias tubéreux doivent être placés dans un endroit qui reçoit la lumière directe du soleil pendant au moins six heures par jour. Les fenêtres orientées sud ou ouest sont idéales.

Ces fleurs ne tolèrent pas la lumière directe du soleil, car elle brûlera leurs feuilles et leurs pétales de fleurs. Si vous vivez dans une région où les étés sont très chauds, il est préférable de cultiver vos bégonias tubéreux à l’intérieur ou dans un endroit ombragé à l’extérieur. Le soleil du matin est préférable au soleil de fin d’après-midi, car la chaleur du soleil de l’après-midi peut être trop intense pour ces fleurs délicates.

Température et humidité

Les bégonias tubéreux sont des plantes tropicales, ce qui signifie qu’ils préfèrent les températures chaudes et une humidité élevée. En général, les bégonias se portent mieux lorsque les températures diurnes se situent entre 70 et 85 degrés Fahrenheit et que les températures nocturnes se situent entre 60 et 70 degrés Fahrenheit.

Cependant, il y a quelques points à garder à l’esprit en ce qui concerne la température. Tout d’abord, les bégonias sont sensibles aux changements de température, il est donc important de s’assurer qu’ils ne reçoivent ni trop ni trop peu de soleil.

Si possible, essayez de trouver un endroit dans votre jardin qui bénéficie du soleil du matin et de l’ombre de l’après-midi. Cela aidera à empêcher vos bégonias de devenir trop chauds pendant la journée.

Deuxièmement, les bégonias ne tolèrent pas le gel, donc si vous vivez dans une région où les températures descendent en dessous de 60 degrés Fahrenheit la nuit, vous devrez ramener vos plantes à l’intérieur ou les faire pousser dans une serre. Ramenez ces conteneurs ou paniers à l’intérieur dès qu’il y a un risque de gel et vous pouvez les mettre à l’extérieur après la dernière date de gel pour démarrer la saison de croissance.

Enfin, n’oubliez pas que les tubercules de bégonia ont besoin d’une période de dormance pour fleurir correctement, donc si vous vivez dans un climat où il ne fait pas assez froid la nuit (en dessous de 50 degrés Fahrenheit), vous devrez peut-être stocker votre tubercules au réfrigérateur pendant quelques mois avant de les replanter.

En général, ces plantes se portent mieux lorsque l’air qui les entoure est maintenu humide – entre 60% et 80% d’humidité relative est idéale. Il existe plusieurs façons d’atteindre ce niveau d’humidité :

Une option consiste à utiliser un humidificateur dans votre maison ou votre bureau (si vous cultivez votre bégonia à l’intérieur). Une autre option consiste à vaporiser régulièrement votre plante avec de l’eau – j’aime le faire une ou deux fois par jour à l’aide d’un vaporisateur pour plantes ou d’un vaporisateur à brouillard fin.

Vous pouvez également placer votre plante sur un plateau de galets – il s’agit simplement d’un plateau rempli de gravier ou de roches auquel on a ajouté de l’eau afin que l’eau s’évapore et augmente l’humidité autour de la plante.

Et enfin, les tubercules de Begonia peuvent être conservés dans des sacs plastiques perforés remplis de mousse de sphaigne humide ; c’est une option particulièrement intéressante si vous vivez dans un climat sec ou si votre maison a tendance à être plus sèche.

  4 meilleures plantes compagnes de forsythia que vous pouvez cultiver

Engrais

Les bégonias tubéreux sont relativement faciles à entretenir une fois plantés. Ils ne nécessitent pas beaucoup d’engrais, mais vous devez fertiliser toutes les 4 à 6 semaines en utilisant un engrais équilibré tel que 10-10-10. Assurez-vous de suivre les instructions sur l’emballage de l’engrais afin de ne pas trop ou pas assez fertiliser vos plantes.

Ravageurs et maladies

Les bégonias tubéreux sont une belle addition à n’importe quel jardin. Cependant, ils sont également sensibles aux ravageurs et aux maladies. Voici une liste des problèmes les plus courants auxquels sont confrontés les producteurs de bégonias, ainsi que quelques conseils pour les prévenir et les traiter.

Pucerons

Les pucerons sont de petits insectes au corps mou qui se nourrissent de la sève des plantes. On les trouve souvent en groupes sur la face inférieure des feuilles. Les pucerons peuvent provoquer un retard de croissance, un jaunissement des feuilles et une réduction de la production de fleurs. Pour contrôler les pucerons, vaporisez de l’eau ou du savon insecticide sur les plantes. Les coccinelles et autres prédateurs peuvent également être utilisés pour contrôler les populations de pucerons.

Thrips

Les thrips sont de minuscules insectes ailés qui se nourrissent des tissus végétaux. Ils peuvent provoquer une distorsion de la nouvelle croissance, des pointillés sur les feuilles et le brunissement des pétales de fleurs. Pour lutter contre les thrips, retirez les feuilles et les fleurs infestées. Vous pouvez également vaporiser de l’eau ou du savon insecticide sur les plantes. Les prédateurs bénéfiques tels que les acariens prédateurs peuvent également être utilisés pour contrôler les populations de thrips.

Oïdium

L’oïdium est une maladie fongique qui forme un film poudreux blanc à la surface des feuilles et des tiges. Cela peut entraîner un retard de croissance, la chute des feuilles et une réduction de la production de fleurs. Pour contrôler l’oïdium, vaporisez les plantes avec de l’eau ou du savon fongicide. Vous pouvez également éviter l’arrosage par le haut et assurer une ventilation adéquate pour vos plantes.

Brûlure botrytique

La brûlure botrytique est une maladie fongique qui provoque des lésions brun grisâtre sur les feuilles et les tiges. Cela peut également provoquer la fusion des fleurs et leur coloration brune. Pour contrôler la brûlure botrytis, retirez les feuilles et les fleurs infectées. Vous pouvez également vaporiser de l’eau ou du savon fongicide sur les plantes. Évitez les arrosages aériens et assurez une ventilation adéquate pour vos plantes.

Variétés et cultivars communs

Il existe de nombreuses variétés et cultivars différents de bégonias tubéreux, chacun avec son apparence unique.

Il existe deux principaux types de bégonias tubéreux : à racines fibreuses et à rhizome. Les bégonias à racines fibreuses ont un système racinaire moins profond, tandis que les bégonias à rhizome ont un système racinaire plus profond. Le type de système racinaire affectera la fréquence à laquelle vous devez arroser votre plante. Les bégonias à racines fibreuses devront être arrosés plus fréquemment que les bégonias à rhizome.

Les bégonias tubéreux sont disponibles dans une large gamme de couleurs, notamment le blanc, le rose, le rouge, l’orange et le jaune. Certains ont une croissance verticale tandis que d’autres hybrides sont plus tentaculaires. Les plantes peuvent également être panachées (avoir des feuilles multicolores). Les fleurs varient en taille selon la variété de plante, mais elles mesurent généralement environ 3 pouces de diamètre.

Il existe des centaines de variétés et de cultivars différents de bégonia tubéreux, il peut donc être difficile de choisir celui qui convient à votre jardin. Voici quelques-unes des variétés les plus courantes :

  • ‘Apricot Shades’ – a des fleurs de couleur pêche avec des bords ébouriffés
  • ‘Garden Wonder’ – a de grandes fleurs orange avec des bords volantés
  • ‘Nonstop Mocca’ – a des fleurs rose saumon avec des bords volantés; une des variétés les plus résistantes à la chaleur
  • ‘Sundown’ – a des fleurs jaunes avec des bords ébouriffés; fleurit plus tard que les autres variétés

Il existe de nombreux autres types et variétés de bégonias que vous pouvez également planter, y compris des plantes de bégonia rex.

Conclusion

Avec leurs fleurs voyantes et leur feuillage attrayant, il n’est pas étonnant que les bégonias tubéreux soient un choix si populaire pour les jardins et les conteneurs. Bien qu’ils soient généralement cultivés comme des plantes annuelles, avec les soins appropriés, ils peuvent être hivernés et refleurir l’année suivante.

N’oubliez pas de choisir un endroit ensoleillé, d’arroser régulièrement, de fertiliser régulièrement, de pincer les jeunes plants et de protéger ces belles fleurs des premières gelées, et vous serez sur la bonne voie pour réussir !

Voir plus : Comment prendre soin des bégonias rex

*image par photokrolya/depositphotos