Bases de soins des plantes du cœur saignant et conseils de culture

Que vous recherchiez un cadeau unique pour la Saint-Valentin au début du printemps ou simplement une adorable plante à fleurs pour remplir votre lit de jardin, ne cherchez pas plus loin que la fleur au cœur saignant.

La plante à cœur saignant est appréciée pour ses fleurs gonflées en forme de cœur dans une gamme de couleurs, selon le cultivar choisi. Ils sont relativement faciles à entretenir, tolérant une gamme de conditions de sol et de niveaux d’humidité. Les cœurs saignants sont mieux cultivés dans des conditions plus fraîches, car les températures chaudes et le fort ensoleillement peuvent limiter leur saison de floraison. Divisez après la floraison ou laissez s’auto-ensemencer pour faire pousser encore plus de ces merveilleuses plantes sans frais.

Lisez la suite pour tout savoir sur la plante Bleeding Heart et sur la meilleure façon de la cultiver.

Fleurs de coeur saignant

Les bases de l’entretien des fleurs du cœur saignant

Les fleurs au cœur saignant sont l’un des délices du printemps, apparaissant sur de longues tiges qui émergent d’une verdure joyeuse. Le nom commun vient de la forme des magnifiques fleurs gonflées qui ressemblent à des cœurs, surmontées d’un pétale contrastant qui coule de la base.

La plante, scientifiquement connue sous le nom de Lamprocapnos spectabilis, était auparavant placé sous le genre Dicentra et peut toujours être étiqueté ainsi dans les pépinières ou en ligne. La fleur de cœur saignant est le nom le plus couramment utilisé, mais elles sont également connues sous le nom de fleurs de dame dans un bateau et de fleurs de lyre.

Grâce à la forme de ces fleurs, elles ont des connotations de romance, ou plus précisément d’amour non partagé. Malgré cette signification quelque peu négative, ces plantes sont superbes dans n’importe quel jardin, offrant aux propriétaires de longues rangées de fleurs colorées de la fin du printemps à l’été dans les zones USDA 2-8. Cela rend ces plantes particulièrement résistantes au froid !

Les cœurs saignants fleurissent pendant plusieurs semaines avant de devenir dormants dans la chaleur de l’été. Cependant, la plante reste vivante sous le sol pour réapparaître une fois la chaleur retombée ou la saison suivante. Ils s’auto-ensemencent également, vous donnant un patch durable de cœurs saignants qui continuent de croître chaque année.

Ces plantes conviennent également aux conteneurs tant que le pot est assez grand. Cela vous permet d’ajuster les conditions de croissance tout au long de l’année, surtout si votre environnement ne correspond pas tout à fait aux besoins de la plante. Ils peuvent même être cultivés à l’intérieur, bien qu’ils donnent de bien meilleurs résultats en extérieur.

Plante cœur saignant

Exigences en matière de lumière du soleil pour la fleur du cœur saignant

Trouvées dans les zones boisées ombragées, les fleurs à cœur saignant poussent mieux lorsqu’elles sont partiellement ombragées tout au long de la journée. Cela se traduit par environ 4 heures de lumière directe ou une journée complète d’ombre tachetée sous les arbres.

Le soleil direct ne doit pas être le soleil de midi ou de l’après-midi lorsque la chaleur est à son maximum. Ces plantes ne sont pas habituées à la lumière directe du soleil intense et entrent en dormance lorsque l’été est à son apogée. Si elle est exposée à trop de lumière dans les régions chaudes, vous raccourcirez considérablement la saison de floraison de cette plante.

  Pourquoi mes feuilles d'hibiscus brunissent-elles ? (Causes + Correction)

Les zones très ombragées qui reçoivent très peu de lumière ne conviennent pas non plus. Bien que la plante puisse survivre, il est peu probable qu’elle fleurisse dans ces conditions. Pour une floraison optimale, quelques heures d’ensoleillement par jour sont nécessaires, sans en faire trop.

Arroser la fleur du cœur saignant

Les fleurs à cœur saignant nécessitent à peu près la même quantité d’eau que le reste de votre jardin – environ un pouce par semaine. Lorsqu’elle est plantée au bon endroit, cette quantité doit garder le sol légèrement mais constamment humide jusqu’au prochain arrosage.

Assurez-vous de tenir compte de la pluie et de la météo dans vos calculs pour savoir quand arroser. Pendant les périodes de fortes précipitations, vous pouvez probablement sauter complètement l’arrosage. Lorsque les températures sont plus élevées et que l’évaporation est plus rapide, vous devrez peut-être arroser plus souvent.

La technique d’arrosage est également importante pour ces plantes. Au printemps, une croissance verte luxuriante apparaîtra comme toile de fond pour les magnifiques floraisons à venir. Évitez les arrosages aériens à ce moment et pendant la floraison, car cela peut rapidement entraîner la propagation de maladies parmi le feuillage dense.

Évitez de planter dans les zones basses du jardin où l’eau s’accumule ou dans les zones à sol argileux lourd. Bien qu’elles apprécient les sols humides, ces plantes n’apprécient pas l’engorgement. Les racines mourront rapidement, surtout pendant la dormance, si le sol ne se draine pas assez bien.

Préférences d’humidité de la fleur du cœur saignant

Les plantes à cœur saignant ne sont pas trop difficiles en matière d’humidité. Ils tolèrent généralement une large gamme de niveaux d’humidité, de l’air sec à une humidité élevée. Une humidité modérée est recommandée pour équilibrer l’humidité et prévenir la propagation des maladies, mais ils peuvent également bien gérer une humidité élevée.

Coeur saignant blanc en fleur

Exigences de température de la fleur du cœur saignant

Ces plantes préfèrent des conditions plus fraîches qui correspondent à leurs habitats d’origine pour pousser au mieux. Visez environ 60F au printemps, avec quelques variations légèrement supérieures ou inférieures, pour la meilleure floraison. Les températures élevées réduiront la saison de floraison de cette plante, évitez donc de planter si les températures dans votre région sont constamment supérieures à 75F au printemps.

Cultiver dans des conteneurs

Tant que leurs besoins sont satisfaits, les plantes à cœur saignant peuvent pousser aussi bien dans des conteneurs que dans le sol.

Le premier besoin à rencontrer est l’espace. Un grand récipient est essentiel pour ces grandes plantes herbacées qui mesurent environ 3 pieds de large à maturité. La profondeur est également importante pour contenir le système racinaire profond. Choisissez un pot d’au moins 12 pouces de large, de préférence plus grand, pour le plus de succès.

Choisissez un terreau de haute qualité pour remplir le récipient, mélangé avec du compost pour augmenter la matière organique et de la fibre de coco ou de la mousse de tourbe pour alléger le mélange et retenir l’humidité. Si votre pot est très profond et va devenir lourd avec un excès de terreau, placez des récipients vides au fond du pot pour l’alléger et réduire la quantité de terre nécessaire, en vous assurant que le pot se draine toujours bien.

  15 fleurs vivaces nécessitant peu d'entretien

Plantez votre cœur saignant au même niveau de sol qu’auparavant, en laissant suffisamment d’espace pour que les racines se développent vers l’extérieur. Il devrait être heureux dans ce récipient pendant quelques années avant que le sol ne doive être changé.

Lorsque vous cultivez à l’intérieur, il est préférable de déplacer la plante à l’extérieur au printemps pour une forte floraison. Une fois que les températures dépassent 75F, vous pouvez ramener le pot à l’intérieur pour continuer la croissance.

Fertiliser la fleur du cœur saignant

Une chose dont vous n’avez pas vraiment à vous soucier lorsque vous cultivez ces plantes est l’engrais. Ils ne sont pas considérés comme de gros mangeurs et poussent généralement bien sans apport supplémentaire de nutriments. Cependant, cela dépend en grande partie de la qualité de votre sol. Si vous avez amendé le sol avant la plantation et que vous continuez à améliorer la santé saison après saison, il n’est pas nécessaire d’appliquer des engrais supplémentaires.

Si vous avez planté dans un sol de mauvaise qualité, vous pouvez appliquer un engrais à libération lente avec du compost supplémentaire pour compenser le manque de nutriments. Cela n’a besoin d’être appliqué qu’une fois par an au printemps pour maintenir la plante tout au long de la saison.

Pensez également à pailler avec du compost ou une autre matière organique au printemps. Cela aide à retenir l’humidité dans le sol et à garder les racines au frais lorsque les températures augmentent.

Tailler la fleur du cœur saignant

La taille pendant la courte saison de cette plante n’est généralement pas nécessaire. Dans les conteneurs, vous pouvez couper légèrement pour gérer la croissance, mais ils peuvent en grande partie être laissés seuls pour se développer sans trop d’intervention de votre part.

Vous voudrez peut-être tailler vers la fin de la saison lorsque la plante commence à mourir. Ne coupez pas trop tôt, car cela peut perturber les processus naturels de la plante, impactant à nouveau sa levée la saison suivante. Une fois que la plupart des feuilles sont devenues brunes, vous pouvez tailler la plante et composter les feuilles.

Si vous voulez que vos plantes s’auto-ensemencent, évitez de tailler les fleurs fanées trop tôt. Vous pouvez soit laisser tomber les graines autour des plantes, soit les récolter en fin de saison pour les planter dans une autre partie du jardin. Ils peuvent mettre quelques années à fleurir, mais deviendront des incontournables de vos plates-bandes en un rien de temps.

Propagation de la fleur du cœur saignant

Il existe plusieurs façons de propager vos plantes au cœur saignant, vous offrant de nombreuses possibilités pour remplir votre jardin de ces magnifiques fleurs.

De graine

À la fin de la saison, ramassez vos graines ou laissez-les tomber autour de la plante pour faire pousser plus de plantes avec peu d’effort. Bien que cette méthode nécessite peu d’entretien, il faudra plusieurs années pour que les plantes mûrissent et produisent plus de fleurs.

  Ma plante d'hibiscus reviendra-t-elle?

Si vous avez collecté des graines à semer l’année suivante, envisagez de commencer à l’intérieur afin que les semis puissent être plantés dès que le temps se réchauffe au printemps. Alternativement, semez directement dans des pots qui peuvent être gardés à l’intérieur et sortez plus tard pour continuer la croissance, en dérangeant moins les racines dans le processus.

Par division

Pour doubler instantanément votre stock, pensez à diviser. Le moment idéal pour diviser est juste après la floraison, lorsque la plante a commencé à dépérir.

Utilisez une pelle ou une fourchette pour ameublir le sol autour des racines, en soulevant doucement la plante de la base. Comme leurs systèmes racinaires sont assez grands, vous devrez peut-être laisser derrière vous certaines des racines plus profondes ou plus horizontales. Ne vous inquiétez pas de légers dégâts – la plante se remettra bien.

Prenez un couteau bien aiguisé et désinfecté et coupez la motte pour séparer la plante en sections contenant au moins un bourgeon, de préférence plus. Assurez-vous que vos coupes sont aussi propres que possible pour une récupération plus rapide et pour éviter la pourriture.

Replantez chacune des divisions avec plusieurs pieds d’espacement pour s’adapter à leur croissance mature. Plantez-les comme vous le feriez avec n’importe quelle plante ou semis de pépinière en modifiant d’abord avec du compost pour une croissance saine. Bien arroser après la plantation pour permettre aux racines de s’établir dans leurs nouveaux espaces.

À partir de boutures

Les cœurs saignants peuvent également être propagés par boutures, bien que cette méthode soit la moins susceptible de réussir. Si vous voulez quand même essayer, prenez une bouture de plusieurs centimètres de long, de préférence dans une zone de croissance de nouvelles tiges.

Retirez les feuilles de la moitié inférieure de la bouture et trempez l’extrémité dans de la poudre d’hormone d’enracinement. Cela stimulera la croissance des racines, augmentant ainsi vos chances de succès. Plantez la bouture dans un récipient rempli à parts égales de coco et de perlite, en vous assurant que les feuilles restent au-dessus de la ligne du sol. Arrosez abondamment et couvrez tout le récipient avec un sac en plastique transparent pour augmenter l’humidité autour du pot.

Déplacez le pot dans un endroit chaud pour favoriser la croissance des racines et garder le sol humide. Une fois que la nouvelle croissance se développe, vous pouvez transplanter la bouture dans un récipient plus grand pour continuer à pousser.

Ravageurs et maladies affectant la fleur du cœur saignant

Les plus grands ennemis des plantes à cœur saignant sont les limaces et les escargots. Ils aiment grignoter le feuillage et font leurs dégâts la nuit, ce qui les rend difficiles à repérer. Ramassez-les à la main ou utilisez des pièges enfouis dans le sol pour les attraper. Gardez également un œil sur les pucerons qui peuvent se reproduire rapidement et décimer rapidement une plante.

Faites attention aux maladies fongiques courantes comme l’oïdium qui affectent des arbustes similaires. Évitez l’arrosage aérien et fournissez un flux d’air adéquat pour éviter les problèmes fongiques à l’avenir.